Venez défendre votre Celébrité masculine préférée ... et en decouvrir d'autres !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interviews & Divers!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
enjoy
BoyzAddicted modérateur
Gavin Butler
avatar

Nombre de messages : 4483
Age : 28
BOYZ PRÉFÉRÉS : GButler, IWatkins, SSmith, BUrie, CCrawford, A & D & G & T & M &... haha
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Interviews & Divers!   Mer 12 Aoû - 11:43

Venez poster toutes les interviews de Brendon, qu'elles soient en vidéos, en audio, ou retranscrites !


___________________________________________________________________________

et voici une interview de Brendon pour AP, concernant la séparation du groupe et son avenir Clin d'oeil

AltPress Exclusive: A conversation with Panic! At The Disco's Brendon Urie
Rob Ortenzi on 8/10/09 @ 7:00 AM


In July, Panic! At The Disco guitarist Ryan Ross and bassist Jon Walker announced they were parting ways with vocalist Brendon Urie and drummer Spencer Smith to form the Young Veins. Urie and Smith are soldiering on as P!ATD, but we still had plenty of questions. Namely, are band splits ever really amicable? What's the real deal with the exclamation point? And is a Journey cover band actually a good idea? BRENDON URIE checked in from Boston during his band's current stint opening for Blink-182 to answer these questions and more, exclusively for AltPress.com.


Tuesday was not only your first show on the Blink-182 tour, but the first without Ryan Ross and Jon Walker. How was it?
It was awesome. It's crazy. We've been looking forward to this tour, just being huge fans of Blink, and we got here and they were all super welcoming. And it's good that we knew the guys in Fall Out Boy, so they've been hanging out and reminiscing about the good ol' tours we've done in the past--it's been a lot of fun. The show was great. It's awesome because we haven't actually been support for a tour for a while, and it's a lot of fun. We have our two friends, Ian [Crawford, ex-the Cab] and Dallon [Weekes, the Brobecks] out with us, and they're just killing it, so it's been cool.

How's the dynamic with Ian and Dallon?
We had been rehearsing at my house in California for about three days, and the first day we were like, "Okay, we haven't rehearsed, so we'll see how it goes and everything will work out." And Dallon and Ian showed up and were great. They learned the songs before they showed up, and they really proved themselves. [Laughs.] So yeah, it's been great. I haven't had this much fun playing live in a long time--as [long as] I can remember, so I'm personally stoked.

Were you concerned about how your fans would react to the loss of Ross and Walker?
Actually, we've done a meet and greet, and the fans seems to be really understanding--it's sweet. It gives a positive vibe for us, so it doesn't make it awkward at all. They seem to be cool with it, so that really helps us out a lot, too. We want everybody to know that it isn't awkward and it's totally a positive thing, so they seem to be taking that information pretty well.

From the statements both camps have made, it sounds like the relationship between the four original members is staying positive and you're hoping Panic! fans will give both new groups a chance. You can hope that your fans won't take sides, but so many fans today almost seem to feel like they have a little piece of ownership over their favorite bands...
Totally. And that's what we didn't want to lose with anyone. We can understand if they wanted to choose a side, but we didn't want them to feel alienated in any way. We wanted to make sure that they were all cool, and it wasn't a VH1 Behind The Music special. But that comes with the territory, I guess. Fans are going to make their decision, and we're just glad that the fans that have stuck with us are staying positive, so it's been a good experience for us, at least.

Do you and Smith think Weekes and Crawford will become permanent members, or are they strictly out for this tour?
Right now, we're just touring. But, you know, something could come up. We haven't really talked about it, to be honest. Maybe we'll think about it a little more after we finish this tour. We had a very short amount of time to get ready for this tour, and luckily it's all been working out great. So we're holding on to that. It's like, "Okay, we're not going to ask for anything more." It's cool for right now. We're stoked about how our demos are going, so we'll keep it that way for now.

Had the band split been in the works for a while, or was it a shock?

It wasn't like a sudden thing. Through the course of a year or two--we all stayed really good friends, which was important--but the musical directions that we wanted to go kind of changed and everybody had different opinions about what the music should sound like. Then we just kind of agreed to disagree. And agreed on one thing: It's like, "Hey, we want to do this, and you guys want to do this," so that totally made sense and we all came to a mutual agreement. We kind of lucked out in that sense, I guess. [Laughs.] It totally worked out and no hard feelings.

Did some of those creative difference start manifesting even before Pretty. Odd. came out? Panic! have talked about scrapping an album's worth of material before that release.

Yeah, definitely. I guess it was a couple years, and we'd all been listening to [different] stuff. Me and Spencer have grown up with the Beatles and all these older bands just because of our parents. And we're totally appreciative of that. And Ryan didn't so much, so he had this awesome view of it where he could actually look at [the Beatles] as a new band. That's totally a rare thing for someone, so it's awesome. So he was really into that. And we fucking love the Beatles. We love the Kinks, the Who--we love all those classic rock bands. We just also love Peter Gabriel and Journey. [Laughs.] We just all had a few different musical ideas that we wanted to pursue in the future, so we kept that in the back of our minds, and I guess that helped us make the decision.

Based on Panic!'s past successes, are you worried about expectations from the industry or from fans or even from one another for the next album?
I guess in that sense you kind of have to not even think about it--to an extent. If we kept worrying about what other people expected, it wouldn't be genuine. We honestly just love playing music and we love just trying different stuff, and we wanted to keep doing that. We wanted to keep just doing random songs. Like a song that sounded like a Spanish song, or a song that sounded jazzy, or a song that sounded like Frank Sinatra. We all have that ADHD in us, so that helps with the music. But on a bigger scale with the music, I guess we all just wanted to ultimately do something different.

We've heard "New Perspective," the song from the Jennifer's Body soundtrack. It seems to be a fitting title for the time.
Actually, that song was written maybe two-and-a-half years ago. I didn't really know what to do with it. JD, our manager, called and said, "Hey, they have this movie coming out, and they're looking for a song." I actually gave them a different song. I'm like, "Actually, I don't know if it even fits, but you can show them this one. But I have another one if they don't want to do that one." I sent him both at the same time, and he's like, "You know, I think maybe we should try the other one." I was willing to do whatever because I hadn't really made up my mind about either one. And they were like, "Yeah, this one is awesome, we'd love to use if for the movie." And I was completely excited. That's something that we've never really done before. We've had a remix on Snakes On A Plane--it wasn't in the movie, though. [Laughs.] It was kind of cool seeing the movie and hearing it in the scene. It blew my mind.

If you wrote it that long ago, was it one that all four of you had worked on or one you had in your back pocket?
Yeah, that was one I had written on my own. I woke up from a dream I had had, and I was like, "Oh, I kinda want to write about this dream that I had." It's kinda weird. I'd love to just get it down. So I spent all day--it was actually when I was still living in Vegas, and I hung out all day with my my puppy--and just kind of wrote the song. [Laughs.]

As you work on new material, do you see your songwriting role changing, so people aren't looking at you as just "Brendon, the singer"?
I don't know. I'm kind of the worst at that. I never know what people actually think about me--I just kind of take whatever they say to me at face value. Like, okay, yeah, I believe you. Yeah sure, you tell me, I'll believe you. So I'm not really sure. Whether or not they look at me as just the singer, that's cool--I just really, that's all I've ever wanted to do was write music, and that's all I spend my time on. I almost didn't pass high school because I was just spending so much time writing music and not paying attention to school. [Laughs.] But yeah, I can't really say what I know of people's expectations or their view of who I am. But it could change. And I hope it does change--in a positive way, and in the sense that they don't really know what to classify me as. That would be cool. [Laughs.] That would be kind of neat to be unclassifiable--like an X-File.

People in the past have maybe said, "Oh, well, Ryan was the brains behind the operation," so now they may be wondering what's going to happen. Are you looking forward to being able to step forward and be like, "No, man, I write songs too."
[Laughs.] Yeah, you know, it's different. It's different writing with four people and you have four different opinions that are thrown into one big bowl, and you're like, "Okay, let's mix 'em all together and pull whatever comes out and try to make it all work." And that's one thing, and we definitely did that for a little bit. It's another thing to just be like, "Okay, well, I just kind of had this idea. What do you think of this full thing?" It's like, "Cool." Also, me and Spencer have been working on stuff, too, so going from four to two people, it's a totally different process. It's all relevant I think, I dunno.

You already named some of the bands you were into...
Well, personally me. I like, love Journey...

So maybe you could just do a Journey cover band and call it a day.
That is not a bad idea at all, actually. [Laughs.] I just feel like I could never be up to par with Steve Perry's vocals, to be honest. That's the only thing holding me back right now. [Laughs.] I would have no trouble being in a Journey cover band. Shit, I'd be down to just play some Journey.

So when you do start focusing on new material after this tour, do you think it will have more elements of A Fever You Can't Sweat Out than Pretty. Odd.?
We didn't want to purposely replicate anything we'd ever done in the past. I think the one thing that we missed from the first record was how a lot of the songs sounded different, just in the sense that we had a song that was just totally heavy and had electronics. Then we had a song that was totally backed by strings and accordions. They each had their own respective vibe to them, and we kind of missed out on that a lot on the second record. Even though it was so much fun, we just wanted to do something different this time. Me and Spencer just kind of miss throwing in whatever idea came in. Like, "Okay, start with a weird jazz arc, then we'd go into a chorus that sounds like 'In Your Eyes' or something." It was just cool to throw out ideas regardless of genre or taste--as long as we thought it was cool or good. That's something that we want to get back.

I feel more confident with that because that's totally my MO, I think. I jump from one thing, I'm like, "Oh, yeah, that's cool. Oh, but that's cool, too. Oh, shit, that's cool, too." So I'm just kind of jumping all over the place.

And of course there's the whole punctuation controversy now that you've re-added the exclamation point to the band name. Are you sick of hearing about that yet?
[Laughs.] It's pretty funny. We were just like, "Yeah, that'd be pretty funny." People put so much thought into us dropping it. So it was like, "Yeah, we'll bring it back and see what they say now." When we had it before, people didn't say anything, so let's see if we stop getting asked. [Laughs.] By the time we got to the second record, we realized we were going to get asked about it all the time. But it's totally cool. We back it.

But it's not any grand symbolization of anything else?
Yeah, just having fun with people's opinions and stuff. [Laughs.]

So what's up next after the Blink tour?

We definitely want to finish recording. We've been demoing now for a few months, and we definitely have a few songs that we want to record. We're still writing on tour. I'm writing personally, as well. Just trying to get more ideas out. Our good friend Rob used to say, "Hey, all you have to do is really show up. If you keep going, you'll get happier with the stuff that you write." So I'm taking his advice and just starting to do that. We really feel that after this tour, we could go into the studio and hopefully get some songs out, and hopefully have something out by next year.

Do you think you will look for other members to round out the lineup?
Yeah. I mean, honestly, it's the one thing we really haven't considered as much. Right now, we're just really focused on the two [of us], and we feel maybe bringing in outsiders, or an outside presence, might add a little more complication--I'm not sure really how to say it. But we feel good about just the two of us working on stuff together. It seems to be going well so far. There's definitely a possibility. I'd love to bring in more opinions and more ideas from other people. Maybe I need more practice on writing so I can actually throw in more ideas, I don't know. [Laughs.] But it's definitely a cool possibility. I'd love to think about that in the near future. --Rachel Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafio88
Brendon Urie
avatar

Nombre de messages : 737
Age : 29
BOYZ PRÉFÉRÉS : Brendon Urie, Paolo Nutini, Gabe Saporta
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Interviews & Divers!   Mar 18 Aoû - 0:35

Si ça intéresse quelqu'un, j'ai traduit l'interview postée par kiera ^^ (si vous voyez des erreurs n'hésitez pas Clin d'oeil )



En juin, Ryan Ross et Jon Walker, guitariste et bassiste de Panic at the Disco annonçaient qu’ils se séparaient du chanteur Brendon Urie et du batteur Spencer Smith pour former The Young Veins. Urie et Smith continuent avec P!ATD mais nous avons encore plein de question. A savoir, les groupes qui se séparent restent-ils réellement en bons termes ? Que signifie vraiment le retour du point d’exclamation ? Et une reprise de Journey, est-ce réellement une bonne idée ? Brendon Urie nous a répondu depuis Boston où son groupe fait la première partie de Blink-182, exclusivement pour AltPress.


- Mardi n’était pas seulement votre premier concert sur la tournée de Blink-182, c’était aussi le premier sans Ryan et Jon. Comment cela était-ce ?
C’était génial. C’est fou. Nous avions hâte d’être sur cette tournée étant de grands fans de Blink, on est arrivé ici et tout le monde était très accueillant. C’était bon de déjà connaître les gars de Fall Out Boy, on a pu trainer ensemble et nous rappeler les anciennes tournées que nous avions faites dans le passé. On s’est vraiment beaucoup amusé. Le concert était formidable. C’est grandiose parce que cela faisait longtemps que nous n’avions pas été en tournée et c’est très agréable. Nos amis Ian et Dallon sont avec nous, et ils sont mortels, alors c’est cool.


- Comment est la dynamique avec Ian et Dallon ?
Nous avions répété chez moi en Californie pendant environ trois jours et le premier jour on s’est dit « okay, on n’a pas encore répété alors voyons ce que ça donne et tout marchera bien. » Et puis Ian et Dallon sont arrivés et ils étaient super. Ils avaient appris les chansons avant d’arriver et ils ont fait leurs preuves (rires). Alors oui, c’est génial. Autant que je me souvienne, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant amusé sur scène, je suis emballé.


- Etiez-vous concerné par la façon dont les fans allaient réagir face à la perte de Ross et Walker ?
En fait, nous avons fait une rencontre et ils avaient l’air de réellement comprendre, c’est chouette. Cela nous donne des vibrations positives alors ce n’est pas si bizarre que cela. Ils ont l’air de faire avec alors cela nous aide beaucoup. Nous voulons que tout le monde sache que ce n’est pas gênant et que c’est une chose positive. Ils ont l’air d’avoir bien reçu l’information.


- D’après les déclarations faites par les deux parties, il apparait que la relation entres les quatre membres originaux reste positive et vous espérez que les fans de Panic ! donneront leur chance à chaque groupe. Vous pouvez espérer que vos fans ne prendront pas partie pour l’un ou l’autre mais beaucoup d’entre eux ont l’impression de posséder un petit bout de propriété sur leurs groupes préférés …
Absolument et c’est pour cela que nous ne voulions perdre personne. Nous pouvons comprendre s’ils choisissent un parti mais nous ne voulions pas qu’ils se sentent exclus. Nous voulions être sûr qu’ils sont sereins et que ce n’était pas un épisode spécial de Behind The Music. Mais cela fait partie du boulot je pense. Les fans vont prendre leur décision et nous sommes juste contents que ceux qui continuent de nous suivre restent positif, c’est une bonne expérience pour nous, du moins.


- Smith et vous pensez-vous que Weekes et Crawford deviendront des membres permanents ou bien vous ont-ils rejoint seulement pour cette tournée ?
Pour le moment, c’est juste pour la tournée. Mais quelque chose pourrait en ressortir. Nous n’en avons pas vraiment parlé, honnêtement. Nous y penserons surement un peu après cette tournée. Nous n’avons eu que très peu de temps pour être prêt et heureusement, tout a très bien marché. Alors nous nous en tenons à cela. On se dit « okay, on ne va pas en demander plus pour le moment ». C’est cool pour l’instant. Nous sommes contents de la tournure que prennent nos maquettes alors nous continuons comme ça.


- La séparation du groupe s’est-elle faite progressivement ou bien cela a-t-il été un choc ?
Cela n’a pas été une chose soudaine. Pendant un an ou deux, nous sommes restés de très bons amis, ce qui était important, mais les directions musicales que nous voulions prendre ont changé et tout le monde avait des opinions différentes sur comment devait sonner notre musique. Après, nous avons juste accepté les désaccords. Puis nous nous sommes mis en accord sur une chose. « Hey, nous voulons faire ceci et vous, vous voulez faire ça » et cela a pris tout son sens et nous sommes arrivés à un accord commun. En ce sens, nous avons été très chanceux je crois. (rires) Cela a très bien fonctionné et il n’y a pas eu de mauvais sentiments.


- Ces différences de création se sont-elles manifestées déjà avant Pretty Odd ? Le groupe avait dit qu’il avait abandonné un autre album avant cette sortie. (Le groupe avait annoncé qu’il avait repris l’écriture de leur deuxième album à zéro.)
Oui, absolument. Il me semble que c’était il y a deux ans. Nous écoutions tous des choses différentes. Spencer et moi avons grandi en écoutant les Beatles et tous ces vieux groupes grâce à nos parents. Et nous appréciions totalement ça. Alors que Ryan, n’écoutait pas trop ça. Alors il voyait les Beatles comme un nouveau groupe. C’est vraiment une chose rare pour quelqu’un alors c’est génial. Et il était vraiment à fond dedans. Et nous aimons les Beatles à un très haut point. Nous aimons les Kinks, les Who, nous aimons tous ces groupes de rock classique. Et nous aimons aussi Peter Gabriel et Journey. (rires) Nous avions juste des idées différentes sur le style musical dans lequel nous voulions continuer alors nous avons gardé cela en tête et je pense que cela nous a aidé à prendre cette décision.


- Au vu des anciens succès de Panic, êtes-vous inquiets à propos des attentes de l’industrie musicale ou des fans ou de quelqu’un d’autre pour le prochain album ?
Je pense que dans une certaine mesure et dans un sens, il ne faut pas s’en préoccuper. Si l’on ne fait que s’inquiéter de ce que les autres attendent de nous, ce ne serait pas authentique. Nous aimons juste faire de la musique et essayer des trucs différents, et nous voulions continuer à faire ça, à faire des chansons comme elles viennent. Ça serait une chanson qui sonne latino, ou une chanson qui sonne jazzy, ou une chanson qui ressemble à du Frank Sinatra. Nous avons toute cette énergie en nous et cela nous aide pour la musique. Mais à plus grande échelle, concernant la musique, je pense juste que nous voulions tous faire quelque chose de différent au fond.


- Nous avons écouté « New Perspective », la chanson de la bande originale de Jennifer’s Body. Il semble que c’est un titre qui correspond bien au moment.
En fait, cette chanson a été écrite il y a deux ans et demi peut-être. Je ne savais pas vraiment quoi en faire. JD, notre manager, a appelé et a dit « Il y a ce film qui sort et ils cherchent une chanson ». Je leur ai donné une autre chanson. J’étais genre « je ne sais pas si cela ira mais tu peux leur faire écouter. Sinon j’en ai une autre s’ils ne veulent pas de celle là. » Je lui ai envoyé les deux en même temps et il m’a dit « je crois qu’on devrait plutôt essayer l’autre ». J’étais prêt à le faire parce que je n’avais pas vraiment réfléchi à l’une ou l’autre. Et ils ont dit « Ouais, celle-ci est géniale. Nous aimerions l’utiliser pour le film ». J’étais trop excité. C’est quelque chose que nous n’avions pas vraiment fait avant. On avait un remix sur Snakes on the plane, quoique, ce n’était pas dans le film. (rires) C’était cool de voir le film et d’entendre la chanson dans la scène. J’ai pris mon pied !


- Si elle a été écrite il y a longtemps, est-ce que c’est une chanson sur laquelle vous aviez travaillé tous les quatre ou bien c’est une que vous gardiez dans un coin ?
C’en est une que j’avais écrite moi-même. Je m’étais réveillé, j’avais fait un rêve et je me suis dit « je veux écrire à propos de ce rêve ». C’est un peu bizarre. Mais je m'y suis mis. Alors j’ai passé toute la journée – c’était quand je vivais encore à Vegas et je restais avec mon chien toute la journée – à écrire la chanson. (rires)


- Vous travaillez sur de nouveaux morceaux, avez-vous vu votre rôle d’auteur changer, que les gens ne vous voient plus seulement comme « Brendon, le chanteur » ?
Je ne sais pas. Je ne suis pas très bon pour ça. Je ne sais jamais ce que les gens pensent de moi. Je prends ce qu’ils me disent comme cela vient. Genre, okay, ouais, je te crois. Bien sûr, si tu le dis, je te crois. Alors je ne suis pas très sûr. Qu’ils ne me voient que comme le chanteur ou pas, c’est cool. C’est tout ce que j’ai toujours voulu faire, écrire de la musique, et je passe tout mon temps à le faire. J’ai presque échoué au lycée parce que je passais tellement de temps à écrire de la musique que je ne prêtais plus attention à l’école. (rires). Mais je ne peux pas vraiment dire ce que je sais des attentes des gens ou de comment ils me voient. Mais cela pourrait changer. Et j’espère que cela changera, dans le bon sens, et dans le sens où ils ne savent pas vraiment dans quelle catégorie me mettre. Ça serait cool. (rires). Ça serait chouette d’être inclassable, comme un dossier classé X.


- Dans le passé, des gens ont pu dire « Ryan est le cerveau des opérations » alors maintenant ils se demandent ce qu’il va se passer. Avez-vous hâte de pouvoir aller au-delà et de dire « Non mec, j’écris des chansons aussi. »
(Rires). Vous savez, c’est différent. C’est différent d’écrire à quatre. Vous avez quatre opinions différents jetées dans un gros bol et vous vous dites « okay, mélangeons tout ça, voyons ce qu’il en sort et comment on peut le faire marcher. Et c’est une chose que nous avons faite pendant un petit moment. D’autre part, c’en est une autre que de dire « j’ai eu cette idée. Qu’en penses-tu ? » C’est genre « cool ». Aussi, Spencer et moi travaillons sur des trucs, et passer de quatre à deux personnes, c’est un processus totalement différent. C’est tout aussi pertinent, je pense, j’en sais rien.


- Vous avez déjà cité le nom de groupes que vous aimiez beaucoup …
Eh bien, personnellement, j’aime, j’adore Journey …


- Alors vous pourriez seulement faire un groupe faisant des reprises de Journey et voila.
Ce n’est pas une mauvaise idée du tout. (rires) C’est juste que je sens que je ne pourrais jamais être vocalement à la hauteur de Steve Perry, pour être honnête. C’est la seule chose qui me retient pour l’instant. (rires). Cela ne me dérangerait pas du tout d’être dans un groupe spécialisé dans les reprises de Journey. Merde, je donnerais tout pour jouer du Journey.


- Quand vous commencerez à vous concentrer sur des nouvelles chansons après la tournée, pensez-vous qu’elles tiendront plus de A fever you can’t sweat out ou de Pretty odd ?
Nous ne voulions pas intentionnellement refaire quelque chose que nous avions déjà fait dans le passé. Je pense que la chose que nous avons oubliée du premier album était que beaucoup de chansons sonnaient différemment, simplement dans le sens où nous avions une chanson qui était totalement dense et qui comportait de l’électronique. Et ensuite, nous avions une chanson qui était faite avec des cordes et de l’accordéon. Elles avaient chacune leur propre vibration et nous avons un peu oublié ça sur le deuxième album. Même si c’était très bien, nous voulions faire autre chose cette fois. Cela nous manquait à Spencer et moi de se lancer dans chaque idée qui était proposée. Un peu comme « okay, commençons avec du jazz bizarre, ensuite on pourrait faire un refrain qui ressemble à « in your eyes » ou bien autre chose. » C’était juste génial de pouvoir lancer des idées sans avoir à se soucier du genre ou du goût, tant que nous pensions que c’était cool ou bon. C’est quelque chose que nous voulons retrouver. Je me sens beaucoup plus sûr de moi à propos de ça parce que c’est totalement comme cela que je fonctionne. Je passe d’une chose à l’autre, je me dis « oh ouais, c’est cool. Mais ça aussi c’est cool. Oh, merde, c’est cool aussi ça ». Alors je saute de partout.


- Et bien sûr il y a toute cette polémique autour de la ponctuation maintenant que vous avez remis le point d’exclamation. En avez-vous assez d’entendre parler de ça ?
(rires). C’est marrant. On s’est juste dit « ouais ça serait marrant ». Les gens y ont tellement réfléchi quand nous l’avons enlevé. Alors on a décidé « On le remettra et on verra ce qu’ils disent maintenant ». Quand on l’avait avant, personne ne disait rien dessus, alors voyons si maintenant ils arrêtent de nous demander. (rires). Quand on a sorti le deuxième album, on s’est rendu compte qu’on allait tout le temps nous poser la question. Mais c’est vraiment cool. On l’a remis.


- Mais il n’a pas de signification particulière ou quoique ce soit ?

Si, juste s’amuser avec les opinions des gens et tout ça.


- Qu’est-il prévu après le Blink-tour ?
Nous voulons absolument finir d’enregistrer. Nous faisons des maquettes depuis quelques mois et nous avons quelques chansons que nous voulons vraiment enregistrer. Nous écrivons encore sur la tournée. Du moins, j’écris, personnellement. J’essaie de trouver quelques idées en plus. Notre ami Rob a l’habitude de dire « tout ce que vous avez à faire c’est révéler. Si vous continuez, vous serez de plus en plus content de ce que vous écrivez. » Alors je prends son conseil et je commence à faire ça. Nous sentons qu’après cette tournée nous pourrons retourner en studio et avec un peu de chance, sortir quelques chansons et avoir quelque chose de prêt pour l’année prochaine.


- Pensez-vous que vous allez chercher d’autres membres pour compléter l’équipe ?
Franchement, c’est une chose à laquelle nous n’avons pas encore vraiment pensé. Pour le moment, nous nous concentrons sur nous deux et nous pensons que faire intervenir des personnes de l’extérieur, ou une présence étrangère pourrait ajouter un peu plus de complication – je ne suis pas sûr de comment l’expliquer. Mais nous nous sentons bien à travailler tous les deux. Jusqu’à présent, cela a l’air d’aller bien. Il y a vraiment une possibilité. J’adorerais introduire d’autres opinions et d’autres idées venant d’autres personnes. J’ai peut-être besoin de plus d’entraînement à l’écriture pour pouvoir amener plus d’idées, je ne sais pas. (rires). Mais c’est réellement une bonne éventualité. J’aimerais beaucoup y penser dans un futur proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafio88.skyblog.com, http://cobra-starship.all-up.com
enjoy
BoyzAddicted modérateur
Gavin Butler
avatar

Nombre de messages : 4483
Age : 28
BOYZ PRÉFÉRÉS : GButler, IWatkins, SSmith, BUrie, CCrawford, A & D & G & T & M &... haha
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Interviews & Divers!   Mar 18 Aoû - 13:49

ouah! t'as du y passer du temps! je lirais ça ce soir Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N'Annabelle
Brendon Urie
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 20
BOYZ PRÉFÉRÉS : Brendon Urie, Ryan Ross, Pete Wentz
Date d'inscription : 10/07/2009

MessageSujet: Re: Interviews & Divers!   Mar 18 Aoû - 15:13

Merci merci merci beaucoup pour la traduction. je suis une grosse merde en anglais -______-

A chaque fois que je vois une interview direction le traducteur, mais y traduit très bizarrement e c'est tout colé, donc je pige que dalle u_u
alors encore merci merci merci *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interviews & Divers!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interviews & Divers!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renseignement sur métiers divers
» Craquage séjour Londres MAC + Divers !
» un Divers
» Articles divers à vendre
» Coloriages divers, dont les lettres et des mandalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BoyzAddicted :: BoyZAddicted Top5 du moment :: Brendon Urie & Ryan Ross :: Brendon Urie-
Sauter vers: